Volontariat au Portugal #1

Notre volontariat au Portugal #1

 

Depuis notre Workaway au Maroc Simon et moi n’avions pas fait de volontariat, j’attendais donc avec impatience de repartir à l’aventure de préférence dans un pays du sud pour échapper à l’automne. Nous avons cherché en vain une place dans un centre de yoga aux Iles Canaries (mon rêve) puis fin Septembre un hôte a répondu positivement à nos demandes, destination le sud du Portugal!

Début Octobre je rejoins donc Simon à l’aéroport de Faro, pour partir en train direction Portimao puis dans un petit village où nos hôtes nous attendent dans une guesthouse entourée d’arbres.

Les lieux sont identiques à la description Workaway : une vielle maison bourgeoise du XIXè siècle dans les hauteurs de l’Algarve, entourée de montagnes et d’arbres, piscine, hamacs, et soleil sont au rendez-vous.

Arrivés en pleine nuit nous découvrons notre logement : un van volkswagen aménagé avec un immense lit, nous pouvons voir les étoiles en nous endormant, je n’ai jamais aussi bien dormi. Dommage le van n’a plus de moteur, nous serions bien partis avec…

Simon est assigné à la cuisine, je suis au service, petit déjeuners et dîners. Nous ne travaillons que 5 heures par jour, le reste du temps nous explorons les environs, profitons de la piscine et de l’espace de yoga à l’extérieur.

            

(un espace de yoga comme ça pour moi toute seule : comme diraient les quebéquois, « je capote » !)

L’équipe est petite, nous avons tous entre 20 et 30 ans, chacun participe à sa manière aux tâches en dehors de ses heures de travail.

Les clients sont pour la plupart des randonneurs allemands en pension complète de 7 jours, tous très gentils et relax : c’est les vacances, rien ne peut être pire pour eux que la grisaille berlinoise qu’ils ont fuit !

Alors le bilan de ce volontariat ?

  • Ne jamais perdre espoir lorsque vous ne trouvez pas de volontariat (nous étions un peu désespérés fin septembre puis nous avons trouvé celui-ci et 5 jours après nous étions au Portugal) : restez flexibles et envoyez beaucoup d’emails !
  • Tout était plus lent, plus doux dans l’Algarve, nous prenions le temps de vivre, de travailler, d’être ensemble avec l’équipe, j’ai pu lire, regarder les étoiles le soir et faire du yoga chaque jours sans culpabiliser de ne pas faire les 1001 choses que je prévois tout le temps de faire en voyage. C’est même là que ce petit blog est né !
  • Les deux première semaines nous avons dormi dans le van avec Simon et c’était tellement chouette parce que nous étions tout le temps dehors, a profiter du soleil et du jardin. Pas de chambre à ranger ou de pièce dans laquelle trainer. Lorsque nous avons déménagé dans une chambre à l’intérieur de la maison la dernière semaine je me suis rendue compte que nous étions tout le temps à l’intérieur, et je me sentais bien moins épanouie. Je me sens tellement mieux dehors et à la campagne qu’en ville ou dans une maison, vivre au grand air a un effet thérapeutique sur moi, j’ai vraiment l’impression de vivre à 100%.
  • Dernier « random fact » : nous avons testé tous les glaciers de la plage de Portimao et c’est l‘échoppe italienne qui a été l’élue de notre coeur. Nous avons hâte de découvrir les fameuses glaces Santini à Lisbonne pour départager l’Italie et le Portugal sur la question.

C’est ici que s’achève mon petit aperçu de nos trois premières semaines au Portugal, nous avons bien hâte de rejoindre Lisbonne pour notre prochain volontariat, apprendre encore des tas de choses et continuer à vivre à 100% !

 

 

       

 

       

 

        

 

         

 

               

Si tu souhaites suivre mes voyages régulièrement rejoins moi sur Instagram, je poste des nouvelles presque chaque jours !

 

 

Leave a Reply